Votre circuit
Haut Rhin
Colmar
André Malraux était un grand amateur de pinot gris. C'est pour lui rendre hommage que le viticulteur René Dopff baptisa l'un de ses vins " Les maquisards ".


Assister à une séance de dégustation à la Confrérie St Etienne fut une expérience inoubliable... Je me promets d'y retourner pour être intronisée !

Pénélope Puymirat

Sur la route des terroirs Alsaciens

Version mobile
English Deutsch
  • Introduction

    1. Introduction

  • Châtenois

    2. Châtenois

  • Le Haut-Koenigsbourg

    3. Le Haut-Koeni...

  • Bergheim

    4. Bergheim

  • Ribeauvillé

    5. Ribeauvillé

  • Hunawihr

    6. Hunawihr

  • Zellenberg

    7. Zellenberg

  • Riquewihr

    8. Riquewihr

  • Kientzheim

    9. Kientzheim

  • Kayserberg

    10. Kayserberg

  • Turckheim

    11. Turckheim

  • Colmar - La Petite Venise

    12. Colmar - La ...

  • Colmar - Ancienne Douane

    13. Colmar - Anc...

  • Colmar - Maison Pfister

    14. Colmar - Mai...

  • Colmar - La Maison des Têtes

    15. Colmar - La ...

  • Colmar - Le Musée d'Unterlinden

    16. Colmar - Le ...

x

Prenez une leçon d'oenologie

Rencontrez des viticulteurs alsaciens et discutez les arômes d'un verre de muscat, de riesling ou de pinot gris.

Parcourir la route des terroirs alsaciens demande un petit peu d'organisation... C'est comme visiter les caves de Saint-Emilion ou faire un bout du chemin de Saint Jacques de Compostelle : il faut se préparer. Choisir soigneusement les étapes de son

Rencontre avec...

Serge Dubs: " Le muscat marche remarquablement bien par exemple avec les harengs fumés, les maquereaux en gelée et surtout avec les fromages, en particulier avec les chèvres ". Serge Dubs est sommelier à l'Auberge de l'Ill depuis 1972. On ne présente plus ce restaurant qui arbore les trois étoiles du Guide Michelin depuis 1967.   
périple, se munir d'une carte routière de la région ou d'un GPS et surtout, surtout, avoir un appétit d'ogre. Car cette région de l'Alsace se dévore, au sens propre comme au sens figuré. Il faut avoir l'esprit curieux et le ventre vide pour apprécier comme il se doit ces 170 kilomètres et ces 67 communes. Chacun des villages est attaché à un terroir. Et chaque terroir permet la création de vins différents. Je l'ai appris en écoutant les vignerons me raconter l'histoire de leurs terres...
A Turckheim, Léonard Humbrecht m'a livré les secrets de la biodynamie.   
A Ribeauvillé Etienne Sipp a disséqué pour moi les caractéristiques des sols sur lesquels poussent ses vignes. L'osterberg me reste d'ailleurs en tête comme le terroir fétiche du gewurztraminer, ce vin aux notes de violette et de clous de girofle...   
Tandis que le rosacker, cette mare de vignes que l'on peut admirer en prenant de la hauteur à Hunawihr, donne au riesling qui y pousse des notes de fleurs blanches.
Savoir déceler l'églantine, le litchi, le goudron ou les agrumes, demande des années de pratique et l'apprentissage de tout un vocabulaire. A Kientzheim, la confrérie Saint-Etienne intronise ceux qui savent distinguer les cépages, les vins et les années. Qui sait si vous n'aurez pas envie de devenir confrère à votre tour ?   

[ Accès au diaporama ]

Le mot

" Manger et boire réunit le corps et l'âme " dit un proverbe local.
Version mobile
English Deutsch
Retour haut de page

Photo de gauche : La vigne près d'Hunawihr
Par Voxinzebox