Aix-en-Provence : sur les pas des aixois célèbres >

Place des Quatre Dauphins

Version mobile
English

Place des Quatre Dauphins

Le thème des dauphins, très utilisé dans les mosaïques romaines, rappelle l'origine thermale de la ville.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes place des Quatre Dauphins.
Darius Milhaud est un descendant des Juifs du pape, ces juifs qui au Moyen Age trouvent refuge dans le comtat venaissin . Né à la fin du 19ème siècle, ce compositeur passe toute sa jeunesse à Aix. Il puisse son inspiration à la fois dans le judaïsme et dans la culture provençale.
Et il ne s'en tient pas là. Lors d'un séjour au Brésil, il découvre le folklore sud-américain et les rythmes exotiques.
De retour à Paris, sa collaboration avec Jean Cocteau donne naissance au célèbre Boeuf sur le toit , ainsi qu'à un autre opéra, Le pauvre matelot .
Plus tard, Darius Milhaud tiendra compte aussi de l'avènement du jazz. Au total, il aura composé plus de 450 opus en tous genres.
Avant lui, un autre compositeur aixois, André Campra, s'était illustré en inventant, au début du 18ème siècle, l'opéra-ballet.
Du nom de MICHEL Mazarin, archevêque d'Aix et frère du cardinal, ministre de Louis 14. Au 17 ème siècle, il met les terres de l'archevêché à disposition de la ville. L 'architecte italien Jean Lombard élabore alors un ambitieux plan d'urbanisme, dans un but esthétique, mais aussi fonctionnel : il s'agit de faciliter les transports et d'améliorer la propreté et la sécurité.
Il faut que les voies de communication soient plus larges que dans la partie médiévale. Ici, on comptera 8 mètres de large pour les rues principales et 6 mètres pour les rues secondaires. Ce quartier sera aménagé en damier.
La fontaine des Quatre Dauphins s'inscrit exactement dans cet effet de perspective, au croisement des deux rues, contrairement aux fontaines du Moyen-Âge, qui sont souvent appuyées contre les bâtiments,
Edifié dans la deuxième partie du 17 ème siècle, ce monument fait référence à la première des fontaines baroques italiennes, la fontaine des Quatre fleuves, à Rome. Le thème des dauphins, très utilisé dans les mosaïques romaines, rappelle quant à lui l'origine thermale de la ville.
Le quartier Mazarin, d'abord habité par les classes moyennes, accueille ensuite les nobles, attirés par l'espace et la quiétude. A droite, l'hôtel de Valori , est devenu le siège de la banque de France.
Derrière, c'est l'hôtel de Boisgelin , caractéristique de l'architecture du 17ème siècle à Aix.
La frise fleurie au dessus du portail, c'est l'influence italienne. Et, plus à droite, là, sur la façade, cet aspect majestueux, rectangulaire, rigide c'est l'influence parisienne...
Nous allons voir maintenant comment l'architecture a évolué. Après le 17ème siècle, voici le 18ème. L'hôtel Villeneuve d' Ansouis est typique de la période rococo.
Retour haut de page