Un américain dans la Grande guerre : sur les traces de Joyce Kilmer >

Le mémorial de la 4e brigade de Marine

Version mobile
English Deutsch

Le mémorial de la 4e brigade de Marine

Le bois où les Marines ont forgé la légende de leur corps d'armée

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Me voici au coeur du bois Belleau. Une terre presque " sacrée " pour les Marines. Ils ont participé à sa libération en juin 18 après 20 jours de combats acharnés. La 4e brigade de marine très exactement. La sculpture de bronze au milieu de la clairière lui rend hommage. Un Marine, grandeur nature, poitrine nue et muscles noués, qui monte à l'assaut, baïonnette au canon. L'oeuvre est signée Felix Weldon. Il est connu pour sa célèbre sculpture des soldats qui plantent la bannière étoilée au sommet de l'île japonaise d'Iwo Jima.
Quant aux canons tout autour, ils sont d'époque. Les Marines s'en sont emparés pendant la bataille.
La participation des Marines à la victoire ici, a eu un retentissement tel, que le bois a aussitôt été officiellement rebaptisé " bois de la brigade de Marine ". Mais pour tous les Marines, il reste Belleau Wood, du nom de la bataille qui les a fait connaître dans le monde entier.
La presse vante les exploits des Marines au Bois Belleau. Pour autant n'oublions pas les hommes de la 3e brigade d'infanterie qui se sont battus à leurs côtés.
Il est sûr que cette victoire aura un effet psychologique considérable. Jamais nos troupes n'avaient affronté les allemands à une telle échelle. En plus du bois, les Marines ont emporté l'opinion publique. Ça va peser grandement aussi sur le moral des troupes. On raconte que c'est à Belleau que les Marines ont laissé le plus de vie depuis la création de leur corps en 1775. Je suis prêt à parier que cette victoire héroïque fera bientôt figure de symbole. Le souvenir des jours courageux de ce mois de juin contribuera à faire des Marines un corps de combattants légendaires.
Le bois Belleau, c'est vraiment un lieu de pèlerinage pour les Marines. Aujourd'hui encore, ils mettent un point d'honneur à visiter les lieux pour s'y recueillir. Ou y recevoir une promotion ou bien encore y signer leur ré-engament. Ce culte du souvenir des combats de juin 18 sert la cohésion des hommes. Mais aussi leur image de marque. J'ai lu que Belleau était devenu un véritable " emblème spirituel ", synonyme des valeurs des Marines : courage, honneur, engagement, loyauté et abnégation.
Retour haut de page