Saint Raphaël : circuit au pays des îles d'or >

Vieille ville - Musée archéologique

Version mobile
English

Vieille ville - Musée archéologique

Nous sommes dans la Vieille Ville.
Face à l'église San Rafeu, et au musée archéologique.
Positionnez-vous à l'angle de la rue de la vieille église et de la rue des templiers.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
L'église San Rafeu, est édifiée à partir du 9ème siècle sur un ancien lieu de culte romain. Peu à peu, ce bâtiment dédié à l'archange Raphaûl s'agrandit et s'élargit au coeur même du village médiéval.
Les raphaûlois l'appellent l'église des Templiers...
C'est vrai. Pourtant, on le sait aujourd'hui avec certitude, les membres de l'ordre des Templiers, présents dans la région, ne sont pas passés par Saint-Raphaûl.
Du haut de la tour, la vue sur la ville est magnifique. On peut y accéder par l'ancien presbytère, en face de nous.
Ce bâtiment abrite aujourd'hui le musée archéologique. Ses collections permettent de découvrir le riche passé préhistorique de Saint-Raphaûl. A ne pas manquer notamment, dans le jardin, un menhir gravé d'une figure humaine et d'un serpent.
Mais ce musée nous fait également pénétrer dans un fascinant monde sous-marin. En effet, depuis l'antiquité grecque, beaucoup de navires se sont échoués sur le littoral Raphaélois. Et depuis le début du 20ème siècle, des plongeurs s'emploient à percer le secret de ces épaves.
" Tous les éléments vont petit à petit se révéler sous le sable. Et là, vous avez une tranche de vie d'un navire qui a sombré. Et la dernière fois qu'on l'a vu, c'était il y avait plus de deux mille ans "
Mais revenons à la surface. Vous avez remarqué les panneaux des rues ? Ils portent 2 noms différents.
Oui, regardez à votre gauche, la rue Vieille Eglise s'appelle aussi rue Moeurs... (Rire). La rumeur ! Ah vraiment, ils ne manquent pas d'humour les collègues de la Commune libre.
Oui, ce double affichage est une initiative de la Commune libre.
Le but de cette association est simple : la rigolade.
Alors au programme, le fameux concours de boules carrées, ou la traversée du port en baignoire et même le père noûl au mois de juillet.
Partons maintenant en direction du Dramont et de sa plage du débarquement.
Retour haut de page