Route des vins du Beaujolais >

Mont Brouilly

Version mobile
English

Mont Brouilly

Nous sommes au sommet du Mont Brouilly, au pied de la chapelle et de sa Vierge, juste devant la table d'orientation.
A 483 mètres d'altitude, on domine toute la vallée de la Saône.... A votre gauche : Cercié, et Belleville, puis Montmerle, et derrière les Monts du Bugey. En déplaçant votre regard vers la droite vous devinez Lyon et Saint-Etienne.... Et avec un peu de chance... vous pourrez même apercevoir le Mont-Blanc...
Et plus près de nous, vous voyez ces maisons au milieu des vignes ? c'est typique ici....Les vignerons ont construit leur logis au bout de leur parcelle, et non pas dans le village... ils voulaient avoir la vigne devant la fenêtre !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Pour eux, le Mont Brouilly est un lieu très symbolique.... Qui a pris une dimension particulière au 19e siècle.
A l'époque, le vignoble est ravagé par l'oïdium, un champignon, qui détruit les pieds de vignes... les hommes font alors voeu d'ériger un édifice religieux s'ils trouvent une solution....
Le remède s'appellera le souffre, et Notre-Dame au Raisin sera inaugurée le 8 septembre 1857. Depuis, un pèlerinage est organisé chaque année à cette date...
Alain Michaud des Amis de Brouilly.
Je me souviens moi quand j'étais enfant, les propriétaires allaient justement au pèlerinage religieux du 8 septembre faire bénir les raisins et puis après cette bénédiction au moment des vendanges, il était de tradition de mettre une grume de chaque raisin dans les cuves pour aider à la vinification.
Aujourd'hui on aime toujours monter là-haut.....
Monte-la haut (trois fois)
Et tu verras Montmerle....
(Puis shunter, laisser en fond)
Une coutume païenne est née en parallèle, après la première guerre mondiale.
Une bande de copains s'était promis de se retrouver ici chaque année, s'ils rentraient vivants du conflit....
C'est ce qu'ils ont fait, et en 1920 ils ont créé " les Amis de Brouilly "
Depuis, la confrérie organise chaque année une fête au sommet du Mont Brouilly quelques jours avant le début des vendanges.... Un grand pique-nique entre " anciens " et " nouveaux " Amis de Brouillly....
On peut avoir au cours de l'année ce qu'on appelle une " hamification ", c'est-à-dire une pré-intronisation qui a tout son symbole mais qui ne sera définitive que lors de la fête justement parce qu'il est de tradition de subir les épreuves du sulfatage, le sulfatage étant lié justement aux maladies de la vigne. Et c'est un petit plus, et vous n'êtes pas intronisé complètement sans avoir été sulfaté.
Une fois membre de la confrérie, les nouveaux venus promettent de protéger et de préserver le mont Brouilly... Vous ne trouverez ni commerces, ni constructions ici.... Les Amis de Brouilly font tout pour que ce lieu reste un coin de paradis, calme, neutre et naturel !
Détachée des Cévennes,
La Montagne de Brouilly
Avance dans la plaine
Ses vignes et ses taillis ;
Tout en haut la Madone,
Dominant le Beaujolais,
Le protège, quand il tonne,
De la grêle et ses méfaits.
Dans un geste très noble
Elle, et son Chérubin,
Contemplant le vignoble
Semble dire à tous les humains....
Monte là-haut...monte-là haut... monte là-haut et tu verras Montmerle...
Cette chanson, l'hymne de la confrérie, est un clin d'oeil à " Monte là-dessus et tu verras Montmartre " Et oui, les deux collines sont jumelées depuis 1972. Et les Amis de Brouilly vont faire les vendanges chaque année à Montmartre !
En redescendant du Mont Brouilly, vous pouvez faire une halte à l'espace des Brouilly, à Saint-Lager.
Votre nez et votre palet feront connaissance avec les Brouilly et les Cotes de Brouilly, deux des dix crus du Beaujolais....
Merci de continuer votre visite. A bientôt

Retour haut de page