Nice : sur la promenade des anglais >

La Promenade des Anglais

Version mobile

La Promenade des Anglais

Nous sommes sur la promenade des anglais, au niveau du jardin Albert 1er et son monument du centenaire.Que serait Nice sans " la Promenade des Anglais " ? ... Beaucoup moins " nice ".
Et que serait " la Prom'nade " sans les Anglais ? ... Parce que c'est bien à eux qu'on la doit. Ils ont été les premiers, dès la fin 18ème siècle, à venir profiter de Nice en hiver, de son climat doux et ensoleillé. Principale activité de ces hivernants : la promenade.
Mais au début des années 1820, l'hiver a été exceptionnellement froid. La population est au chômage. Un révérend, anglais, Lewis Way le bien nommé, a une idée. Construire un vrai chemin en front de mer pour la promenade. Cela donnerait du travail aux gens... Et pourquoi pas dans le quartier anglais ? Les jeunes filles de la bonne société britannique seraient à l'abri des mauvaises fréquentations ... Le révérend lance une souscription auprès de ses compatriotes. Succès. Le projet démarre.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
En 1823, " le chemin des Anglais " comme on l'appelle déjà, fait deux mètres de large. Il part devant ce qui est, aujourd'hui, l'hôtel Méridien. Il s'arrête 400 mètres plus loin, à hauteur de l'immeuble rose.
La municipalité prend le relais. Et en même temps que la ville se développe, la promenade est allongée, élargie, embellie. Elle fait aujourd'hui 5 km de long.Dès le début, dans cette ville surnommée " la capitale d'hiver ", c'est à cet endroit qu'il faut voir et ...être vu, comme nous le confirme ce chroniqueur.
Voix de chroniqueur mondain: " De trois à cinq heures du soir, c'est le rendez-vous de la fashion qui s'y étale à pied, à cheval ou en carrosse. Les Anglais, frileux comme des lézards, mais qui craignent toujours pour leur teint, s'y garantissent du soleil de février au moyen d'ombrelles blanches doublées de vert. On en rencontre même qui portent à cheval le classique parasol ".
Maintenant imaginez, sur l'eau, face à l'hôtel Méridien, un bâtiment sur pilotis, tout de verre et de fer, avec ses tours en forme de minarets. C'est le casino de la jetée promenade. Son modèle ? Le Brighton pier. Et oui ..., encore l'Angleterre !
Avec ses concerts et ses bals, ce casino sera un haut lieu de la vie mondaine jusqu'en 1930. Il sera démoli pendant la 2ème guerre mondiale.
La promenade, ou, plus familièrement, " la prom' ", a aujourd'hui bien changé. Mais c'est toujours le lieu de promenade favori des Niçois et des autres, qu'ils soient à pied, à vélo ou en roller.
Et puis ici se déroulent bien des événements, comme la bataille des fleurs, sans quoi le Carnaval de Nice ne serait pas ce qu'il est : des chars décorés, chacun, de milliers de fleurs fraîches... Des brassées d'oeillets, de roses, de mimosas, de glaïeuls, de dahlias lancées à la foule...
Nous ne pouvions pas résister au plaisir de vous offrir encore ces quelques notes avant de vous laisser goûter aux charmes de la promenade des anglais.
Alors, bonne Prom' et à bientôt.

Retour haut de page